La Collecterie en deuil associatif

La Collecterie se mobilise pour la "Journée noire des associations"

 Le gel des contrats aidés annoncé par Emmanuel Macron sans préavis ni concertation condamne à mort un grand nombre d’associations d’ici 2018, c’est-à-dire d’ici 2 mois. Avec une violence inouïe, le gouvernement vient de décider la suppression de 150 000 emplois aidés dès 2017, et 110 000 supplémentaires en 2018. Indispensables à la démocratie, au développement du lien social et au pouvoir d’agir des citoyens, le secteur associatif mérite des emplois pérennes et de qualité. Cette attaque sans précédent remet en cause notre modèle de société et la place qu’y occupent les associations au service des habitant-e-s, en relais des services publics, dans le souci constant de l’intérêt général et du bien communs.
Bénévoles, habitant-e-s, citoyen-ne-s, nous sommes tous concerné-e-s.
Signez la pétition contre le plus grand plan social de l’histoire de France !
Mobilisons-nous ! 
Aidez-nous à faire entendre la voix des associations, la voix citoyenne des acteurs engagés au service de l’intérêt général en signant la pétition et en faisant du mercredi 18 octobre, puis du vendredi 10 novembre, des journées noires pour les associations partout en France (par toute action protestatrice, symbolique, en s’habillant en noir pour illustrer ce deuil national, avec un brassard « en deuil » etc.)

Laisser un commentaire